Gorgi glisse des coquineries dans ses œuvres

Le nu féminin dans l’œuvre multiforme de Abdelaziz Gorgi apparait là ou on ne s’y attend pas. On est au milieu du XXe siècle lorsque la carrière de Gorgi décolle avec des noms, tels, Ammar Farhat, Yahia Turki, Jellal Ben Abdallah, Ali Bellagha ou encore Pierre Boucherle, artistes de l’École de Tunis, qui ont contribuéLire la suite « Gorgi glisse des coquineries dans ses œuvres »

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer